Gabrielle Bellocq

Une vieille paysanne regagne sa petite maison perdue dans la lande au milieu des ajoncs ocres. Un soleil d’or tourne dans un ciel de feu, des enfants assis sous les pommiers en fleurs se font des confidences, garçons en costume marin et petites filles modèles en robe bleue ou blanche.

 

Une famille bourgeoise se dirige vers l’église du village pour la messe dominicale, un groupe de personnes élégantes flânent sur la plage, une femme courbée par les ans attend sur la grève le retour du pêcheur dont le chalutier apparaît dans la brume.

 

Une paysanne et sa petite-fille vêtue d’un capuchon rouge s’engagent sur le chemin qui traverse le bois aux fées où les arbres semblent animés par des êtres invisibles.

Ile au soleil couchant

Sur une plage du Sri Lanka

1998

Moissons

1998

Gabrielle Bellocq 1998 Moissons. 65X50.

Le château de Talmont

1998

Tel est le monde créé par Gabrielle Bellocq, un monde idéalisé situé à l’époque, heureuse malgré tout, de son enfance qui, pour elle, représente l’âge d’or.

 

Si ses pastels surprennent par leur charme, c’est qu’elle ne cherche pas à reproduire un paysage mais à exprimer ses sentiments.

 

Elle représente le monde comme elle voudrait qu’il soit et non comme chacun le voit.

 

Celui qui est familier de son œuvre ne peut admirer un champ de coquelicots, un sous-bois jonché de cyclamens ni un coucher de soleil sur les îles bretonnes sans penser : c’est comme un pastel de Gabrielle Bellocq.

Pour agrandir les images ci-dessous, cliquez sur le pastel puis pour obtenir le titre et la date de l'œuvre cliquez sur les deux flèches obliques en haut à droite de l'écran.